mercredi

Oneiros-01



"Voyez vous, mon petit, une partie de poker s'apparente un peu à une analyse. Dans tous les cas il s'agit de traquer le double jeu. Ou le double je".
Le docteur Schott émit un gloussement satisfait. Je l'écoutais stoïquement. Ce type restait quoiqu'il en soit ma seule planche de salut.


2 commentaires:

mercedes a dit…

géant

mercedes a dit…

génial cet illustrateur, j'aime beaucoup, dommage qu'on ne puisse le lui dire !