samedi

Oneiros-08


J'allai rôder du côté du Gulliver, histoire de prendre le pouls de mon cerveau droit. Les rats avaient apparemment déserté le navire, et seul Joe Ghidetti était là, comme veillant sur le sanctuaire en attendant des jours meilleurs.

8 commentaires:

mercedes a dit…

j'adore, et ces dessins de drôles d'oiseaux avec ce papier jauni, c'est extra

mercedes a dit…

il y a quelqu'un dans le coin??

le rimailleur a dit…

Il y a quelqu'un ici -->

mer a dit…

un truc de dingue

Pandora... a dit…

Le Rimailleur a vraiment beaucoup de talent !

PS : il vaut mieux tard que jamais pour le dire...

le rimailleur a dit…

Merci chère Pandora... mais je crains qu'arrivée après l'effacement de tous les textes, vous ne vous mépreniez un peu. J'ai gardé uniquement les illustrations qui sont de l'ami Alexandre Kha et non de moi.

Pandora a dit…

Mais, cher "Enfant rêveur", pour les dessins, j'avais compris, vous savez... Quand même !

le rimailleur a dit…

Excusez-moi, j'ai parfois tendance à force de vouloir éviter le malentendu à donner l'impression que je prends les gens pour des imbéciles ;-) (ce qui est totalement faux). Figurez-vous que j'ai reposté le chapitre 1 sur ELS. Malgré tout ce que je peux penser sur M. Sheer, il faut savoir passer sous les fourches caudines pour rencontrer un lectorat.